8-La prière...

26 janvier 2010

 

Ce matin Famoudou nous enseigne le rythme Könön (famille des Kassa).

 

Début d’après-midi, pendant que beaucoup revoient les rythmes ou font la sieste, je pars avec Hadja rencontrer une Guinéenne qui vit ici au Mali. Nous partons à pieds dans la chaleur étouffante du début d’après-midi, au bord du bitume, dans la poussière et les gaz d’échappement. Nous faisons la connaissance d’Hélène qui vends des fruits et légumes au bord de la route. Le stand est si près de la route que certaines personnes ne descendent même pas de voiture pour acheter leurs provisions.

Hélène est très accueillante, elle nous sort un banc, nous lave quelques fruits. Elle travaille ici de 7h à 23h, elle est aidée de sa nièce qui doit tout juste avoir 12ans, pas facile comme vie pour un enfant.

Retour à Bekaso pour le cours de l’après-midi, nous travaillons surtout les doums.

Après le repas nous sortons nous promener dans les rues de Bamako, les rues sont pleines de vie contrairement à chez nous. Il fait tellement chaud l’après-midi que l’activité démarre en fin de journée et finit tard dans la nuit.

 

En revenant j’achète des poulets grillés que nous partageons Coulako, Hadja, Fodé et moi.

Le plat est au milieu chacun décortique avec ses doigts et mange, mes tocs à la con que je traîne en France depuis de nombreuses années disparaissent petit à petit. Je n’aurais jamais pris quelques choses de gras avec les doigts ou je me serai lavé cinquante fois les mains…

Coulako a apprécié le repas elle me demande de tendre les mains et elle se met en face de moi, elle me dit qu’elle va prier pour moi. Entre chaque phrase je dois répondre Amina et fermer les mains…Hadja me traduit ce que Coulako dit, elle me souhaite de devenir un grand percussionniste, de passer une bonne année 2010, d’avoir la santé, d’avoir une belle descendance…moment très émouvant...

 

Page suivante : Le marché