25-Le temps passe vite...

14 février 2010

Les journées se ressemblent et passent très vite, trop vite. Comme tous les matins je suis le premier levé, je ne veux pas perdre une minute de ma journée, je veux profiter au maximum de ce pays et de mes amis.

Après, notre emploi du temps est toujours le même, nous partons tôt pour le cours dans le bus surchargé, on mange la poussière des rues de Bamako, il fait de plus en plus chaud.

Nous sommes toujours magnifiquement accueillis où nous jouons, il y a de plus en plus de monde qui viennent nous voir Et toujours autour de nous pleins d'enfants si souriants...

En début d’après midi on fait la sieste, difficile de faire autre chose. Puis on repart pour le cours de l’après-midi.

Le soir c’est veillée tranquille dans le patio à discuter. J’ai de nombreuses conversations avec Famoudou, il semble beaucoup m’apprécier. Plusieurs fois il me dit « Tu ne comprends pas le Malinké, mais tu sais il ne se passe pas une journée sans que quelqu’un ne parle de toi…tu es très gentil et tout le monde t’apprécie… » Je suis très touché par ses paroles.

 

Page suivante : Reprise des cours