13-Parc de minoh

25 Avril 2019

 

 

Aujourd'hui direction le parc de Minoh dans la périphérie d'Osaka.

Depuis Nara, il nous aura fallu faire 5 changements de train et nous avons utilisé différentes compagnies ferroviaires : Japan Railways, Kintetsu, Hankyu...

Nous nous engageons sur un chemin goudronné, qui longe la rivière Minoh, la végétation autour est luxuriante. Tout est calme, il n'y a quasiment personne. Nous croisons seulement des joggers qui redescendent.

 

Nous faisons une halte au musée des insectes et surtout sa serre aux papillons.

 

 

 

 

 

La ballade dans cette forêt est vraiment très agréable, il n'y a aucunes difficultés. Nous ouvrons grands les yeux car il y a de nombreux panneaux qui indiquent que nous sommes sur le territoire des singes. Ce sont des singes sauvages, alors les mises en gardes sont nombreuses tout au long du parcours: il est interdit de les nourrir et il faut faire attention car il peut y avoir des risques de morsures.

 

 

 

 

Après une marche d'une quarantaine de minutes nous arrivons au pied d'une cascade haute de 33 m. Le cadre est vraiment magnifique. Des bancs sont installés en face de la cascade pour l'apprécier tranquillement. Il y a une dizaine de touristes, parents et enfants qui profitent de ce magnifique spectacle...ha non ! ils sont assis, tous la tête baissée, chacun sur son smartphone, le spectacle est vraiment marrant!

Nous sommes en pleine forêt... mon petit gaillard a besoin d'aller aux toilettes... Pas de problème, il y a toujours des toilettes au Japon... et elles sont toujours propres... même dans des endroits un peu reculés. Voyager avec un enfant dans ces conditions c'est royale.

 

Lydie vient nous chercher car un singe vient de faire une apparition sur une rambarde d'un observatoire. Il est beau et costaud, un beau mâle. Il est tranquille, il observe tout le monde.

 

Le groupe de touristes commence à être très bruyant, à parler fort, à rigoler... quand tout à coup un enfant d'une dizaine d'année s'avance vers le singe et se met à hurler en faisant mine de lui lancer quelque chose dessus... Personne ne lui dit rien, ses parents sont amusés, nous sommes époustouflés... Et bien sûr malgré les nombreux panneaux tout le long du parcours (des petits panneaux faisant à peine 2m par 1m) indiquant de ne pas nourrir les singes, voilà qu'une personne du groupe s'avance et lui tend un pot en plastique, que le singe lui arrache des mains... Tout le monde se marre, nous sommes en colère, surtout lorsqu'on les entend parler... des Français! Voilà, ce groupe nous a volé un magnifique instant... ils finissent par partir bruyamment en laissant trainer derrière eux leurs déchets... 

 

Nous profitons de la tranquillité du lieu une fois le départ du groupe. Nous attendons un retour du singe, mais cela ne se fera pas, dommage. Nous redescendons tranquillement, tout est calme...